Concertation autour du tram des Nations

Aujourd’hui, 85% des déplacements depuis le Pays de Gex vers la Suisse sont effectués en voiture, entraînant ainsi de nombreux problèmes de trafic routier et de pollution. Le prolongement du tramway Nations – Grand-Saconnex à Ferney-Voltaire permettrait d’offrir une alternative à la voiture individuelle pour les déplacements le long de cet axe, et cela pour une mise en service fin 2024, en même temps que le prolongement de la ligne côté suisse.

Une première phase de concertation a eu lieu en automne 2019. Celle-ci a permis de conforter certaines mesures telles que des aménagements larges et continus pour les vélos tout le long de la route de Ferney. Retrouvez les résultats de cette concertation sur le site : https://participer.ge.ch/processes/tramdesnations

L'Office de l'urbanisme, l'Office cantonal des transports et PRO VELO Genève vous invitent aujourd'hui à participer à une seconde étape de concertation durant laquelle les usagers peuvent s'exprimer de quatre manières différentes :

1. Poser des questions, suggérer des solutions à travers la concertation numérique : participer.ge.ch
2. Visiter l'Espace Kiosque du projet à la place des Nations : du 15 septembre au 9 octobre (du mardi au vendredi 17h à 20h)
3. Participer aux échanges du groupe thématique Mobilités : le lundi 28 septembre de 18h30 à 20h (La Pastorale, rte de Ferney 106, 1202 Genève)
4. Participer au Forum/Workshop : le samedi 10 octobre de 14h à 18h (Grande salle du Centre Oecumenique (Green Village, Rte des Morillons 1, Le Grand-Saconnex)

Recommandations de l'association PRO VELO Genève

>>> Notre commission technique recommande la fermeture de la route de Ferney à tout trafic motorisé individuel avec le report du trafic sur la route des Nations.

Un projet rendu possible grâce au contexte suivant :

- prochaine inauguration de la rte des Nations
- absence de riverains directs sur tout le segment entre l'hôtel Intercontinental (hauteur ch. du Petit-Saconnex) et la place Carantec (hauteur vieux-village du Grand-Saconnex)

Le report ouvrirait la possibilité de :
- réaliser le tram dans l'assiette actuelle de la chaussée (bien moins onéreux et sans coupe d'arbres)
- obtenir une voie verte directe entre le Grand-Saconnex et Genève