Action de sensibilisation sur les giratoires

Campagne nationale de sécurité routière dans les giratoires 

Les giratoires sont souvent un danger pour les cyclistes. Quel comportement adopter pour minimiser les risques d'accident ?
Pour répondre à cette question, la police genevoise et PRO VELO Genève collaborent sur deux actions de sensibilisation cette année.


Un moniteur de PRO VELO Genève fait une démonstration sur le comportement à adopter dans le giratoire
(rouler au centre de la chaussée, indication claire du changement de direction)
Le cycliste est dans ses droits.
© Julien Hutin


Communiqué de presse action du 6 septembre 2022

Revue de presse de l'action du 6.09.2022

 

Pour les cyclistes, les giratoires recèlent d’importants dangers

Le risque de ne pas être aperçu par des automobilistes est particulièrement grand. A Genève, un accident sur 5 dans les giratoires implique un cycliste, mais il n’est responsable que dans ¼ des cas seulement *. Une des raisons en est que la silhouette discrète du cycliste échappe souvent à l’attention des automobilistes.

Pour éviter cela, le meilleur moyen pour le cycliste est de rouler au milieu de la voie. Ainsi, il entre dans le champ de vision des autres usagers du giratoire. Ce comportement réduit le risque de ne pas être aperçu des automobilistes ou de se faire dépasser et couper la route. 

En tant que cycliste, pour circuler de façon visible et en sécurité dans un giratoire :

  1. Avant le giratoire, jetez un coup d’œil en arrière et déplacez-vous au milieu de la chaussée.

  2. Laissez la priorité aux véhicules déjà engagés dans le giratoire.

  3. Dans le giratoire, roulez au milieu de la chaussée.

  4. En quittant le giratoire, donnez un signe de la main vers la droite.

La loi permet explicitement de rouler au milieu de la voie du giratoire. Toutefois, la moitié seulement des cyclistes et des automobilistes sont au courant de cette méthode de « rouler visible » dans les giratoires. Une lacune que l’actuelle campagne de PRO VELO et du FSR Fonds de sécurité routière vise à combler. 

Les statistiques le confirment : près de 80% des collisions entre vélos et voitures se produisent de jour et par bonne visibilité. Rouler au milieu de la voie du giratoire et signaler clairement et suffisamment tôt son intention d’obliquer à droite ont valeur de « règles de survie » – pour les cyclistes expérimentés également.

* Statistiques fédérales accidents – Mistra

A Genève, deux actions de sensibilisation ont été organisées les mardis 26 avril et 6 septembre.

Cette campagne est financée par le FSR Fonds de la sécurité routière.

Contacts : 

  • Monsieur Olivier Gurtner, président de PRO VELO Genève, tél. 078 734 33 29
  • Monsieur Julien Hutin, chargé de projet Sécurité routière PRO VELO Genève, tél. 077 482 78 45
  • Capitaine Yann Oppeliguer, Officier supérieur à la police routière, en passant par Monsieur Alexandre Brahier, porte-parole de la Police routière genevoise, tél. 079 941 55 77

Sites internet : 

Film :

 

Revue de presse de l'action du 26 avril

Notre action au giratoire Dussaud-Wilsdorf du mardi 26 avril a rencontré un franc succès et le soleil était au rendez-vous !

Communiqué de presse : Campagne de sécurité routière dans les giratoires (printemps 2022)

20 minutes
Léman Bleu
Cyclistes dans les giratoires, PRO VELO rappelle les bons gestes, GHI par Tadeusz Roth