Pétition : Pour de vrais aménagements cyclables à Vessy

Pour de vrais aménagements cyclables à Vessy

Afin d’améliorer la mobilité à Veyrier en vue du développement des Grands Esserts, le département des infrastructures va prochainement étendre et améliorer le réseau TPG et réaménager les routes de Veyrier et de Vessy.

Si la piste cyclable de la route de Veyrier sera nettement améliorée, l’aménagement prévu par le canton pour le carrefour entre ces deux routes ne permet pas d’y sécuriser les cyclistes. Seule de la peinture est prévue pour indiquer le cheminement qui leur est réservé et obligera les cyclistes à slalomer entre les bus et les voitures alors que le principal écueil au report modal vers le vélo (1) est la sécurité et que la proximité avec le trafic motorisé est redoutée des cyclistes.

Cette discontinuité des aménagements sécurisés poussera nombre de cyclistes à emprunter les trottoirs ou chemins pour piétons. Ce d’autant plus que sur le long de la route de Vessy, qui traverse les Grands Esserts, le département a décidé d’autoriser les cycles à rouler sur le trottoir, au milieu des piétons, et propose que, le transit cyclable sécurisé se fasse à travers les quartiers d’habitations (PLQ).

Les habitants de Veyrier, les familles, les enfants, les grands-parents qui souhaitent se déplacer à vélo devront donc choisir entre affronter la circulation automobile ou rouler sur les trottoirs.

Cependant, il est possible d’aménager ce carrefour avec des pistes cyclables continues, en retrait de la chaussée et séparées des trottoirs qui sont à réserver aux piétons.

L’absence de pistes cyclables est aussi justifiée par le choix du département d’inclure une augmentation du trafic individuel motorisé et d’y prévoir plusieurs kilomètres de bouchons chaque jour à l’horizon 2030. Ceci est en contradiction avec les objectifs climatiques du canton et la volonté de réduire le trafic individuel motorisé.

Une réduction en amont de ces flux permettrait d’atteindre ces objectifs et de libérer l’espace nécessaire au profit non seulement des cyclistes, mais aussi des piétons et d’une végétalisation plus importante plutôt que de construire des routes pour y stocker des véhicules automobiles dans des bouchons au milieu de quartiers résidentiels.

_________
(1) « Analyse des logiques de choix modal auprès de la population active du Grand Genève » réalisée par l’EPFL sur mandat (e.a.) de l’Etat de Genève et de l’Union des Villes Genevoises.

 

       

 

 

Pétition adressée au Grand Conseil, au Département des Infrastructures et au Conseil Municipal de la commune de Veyrier

Les pétitionnaires demandent :

- la reconsidération de l’aménagement des espaces publics le long des routes de Vessy et de Veyrier afin d’y séparer les cyclistes des piétons et autres usagers

- la séparation des cycles du trafic individuel motorisé et des bus à l’aide de pistes cyclables réellement continues, aménagées en périphérie des carrefours

- de renoncer à tout aménagement de trottoir impliquant une mixité piéton-vélo sans séparation des aires de circulation

Et, selon les besoins,

- de prendre les mesures nécessaires pour limiter le trafic individuel motorisé ou si ce n’est possible, de le stocker en amont en dehors des zones résidentielles

- de continuer la collaboration avec les promoteurs de PLQ pour un aménagement des espaces publics cohérent avec les demandes précédentes

 

198

sur un objectif de 500 signatures

Voulez-vous signer ?