17 septembre

L'OFROU cherche un spécialiste en trafic cycliste 80-100%

Spécialiste en trafic cycliste
80-100% à Ittigen (Berne)

03 septembre

Action Tapis rouge



Les giratoires sont souvent un danger pour les cyclistes. Quel comportement adopter pour minimiser les risques d’accident ?

Dans les giratoires, les cyclistes sont autorisés à rouler au milieu de la chaussée. Une campagne d’affichage et cette action de sensibilisation invitent à ce comportement.


Pour les cyclistes, les giratoires recèlent d’importants dangers


Le risque de ne pas être aperçu par des automobilistes est particulièrement grand. Un accident sur 6 dans les giratoires implique un cycliste, mais il n’est responsable que dans 5% à 15% des cas seulement sur les 3 dernières années à Genève*. Une des raisons en est que la silhouette discrète du cycliste échappe souvent à l’attention des automobilistes.

Pour éviter cela, le meilleur moyen est, pour le cycliste, de rouler au milieu de la voie. Ainsi, il entre dans le champ de vision des autres usagers du giratoire. Ce comportement réduit le risque de ne pas être aperçu des automobilistes ou de se faire dépasser et couper la route.

La loi permet explicitement de rouler au milieu de la voie du giratoire. Toutefois, la moitié seulement des cyclistes et des automobilistes sont au courant de cette méthode de « rouler visible » dans les giratoires. Une lacune que l’actuelle campagne de PRO VELO et de l’ATE (association transports et environnement) vise à combler.

Les statistiques le confirment : près de 80% des collisions entre vélos et voitures se produisent de jour. Rouler au milieu de la voie du giratoire et signaler clairement et suffisamment tôt son intention d’obliquer à droite ont valeur de « règles de survie » – pour les cyclistes expérimentés également.

Action Tapis rouge au giratoire François-Dussaud / Hans Wilsdorf


A Genève, une action de sensibilisation a été organisée le lundi 2 septembre de 16h à 18h : un marquage rouge temporaire a été tracé sur la chaussée pour indiquer le comportement adéquat d’un cycliste à l’approche, et sur le giratoire.

* Statistiques fédérales accidents - Mistra

Communiqué de presse

Revue de presse
(2 et 3 septembre 2019) :





23 juillet

Subventions 2019 de l'Etat de Genève

Pour tout renseignement : www.ge.ch/subventions-velo-2019/


Formation et cours de conduite cycliste (tout âge et tout niveau) : www.ge.ch/subventions-velo-2019/subvention-suivre-formation
Pour un rendez-vous, contactez notre responsable des cours Julien Hutin au 077 482 78 45 ou coursvelo[@]pro-velo-geneve.ch


Démarche pour les habitants de la Ville de Genève et lien vers les formulaires :
http://www.ville-geneve.ch/demarches-administratives/obtenir-subvention-mobilite-douce/

28 juin

Bilan du comptage du 13 juin



27 points de comptage au total
5 associations : APiCy, AERE de Reignier, En Ville à Vélo, PRO VELO
Genève et Salève Vivant.
2'791 personnes comptées sur tous les points de comptages.

COMPTAGE AUX DOUANES :
20 points de comptage aux douanes (nous n’étions pas présents à toutes
les douanes)
1’012 personnes comptées au total (entre 7h30 et 8h30)


Douane les plus achalandées :

  • Douane de Saint-Genis (154 personnes ; 15.2% du total)
  • Douane de Ferney-Voltaire (151 personnes ; 14.9%)
  • Douane de Veyrier
    (93 personnes ; 9.2%)

Concernant les douanes au Pays de Gex : l’association APiCy, qui réalise ce travail depuis plusieurs années, a observé que le nombre de personnes a augmenté depuis 2018.
L’augmentation varie entre 1% (douane de Saint-Genis-Pouilly à proximité du CERN) et 50% (douane de Bois-Chatton). La douane de Saint-Genis-Pouilly reste tout de même la plus importante avec 313 personnes comptées (entre 7h00 et 9h15), suivi de très près par la douane de Ferney-Voltaire avec 312 personnes comptées (entre 7h00 et 9h15).


COMPTAGE VOIE VERTE :
De loin l’axe recensant le plus de personnes se déplaçant à vélo (en
comparaison avec les autres points de comptages).

689 personnes ont été comptées à l’intersection de la Voie Verte et de
l’Avenue Bel-Air (le nombre le plus élevé).

549 personnes comptées à la fin de la Voie Verte aux Eaux-Vives. Ceci
nous indique que 140 personnes (enfants y compris) se sont « dispersés» entre l’Avenue de Bel-Air et les Eaux-Vives. Entre ces deux points, notons qu’il y a trois intersections et deux institutions d’éducation (Collège de la Gradelle, Ecole de Culture Générale Jean-Piaget). On
peut donc déduire que la Voie Verte sert non seulement à rejoindre rapidement
le centre-ville, mais sert également d’axe prioritaire pour desservir des quartiers localisés le long de son tracé.

DONNÉES SUPPLÉMENTAIRES :
Au point de comptage des Eaux-Vives (fin de la Voie Verte) : nos compteurs ont recensé 15 personnes au comportement imprudent (excès de vitesse, manipulations dangereuses, etc.). Ceci représente 3% du nombre de personnes comptés. Ceci renforce les observations déjà effectuées par PRO VELO Genève
lors de comptages ponctuels, où les personnes au comportement imprudent
représentaient entre 1% et 6% du nombre total de personnes comptées. Ceci veut
dire que les comportements imprudents sont peu nombreux.

La proportion hommes-femmes semblent rester à environ 65/35. Les hommes
continuent de représenter la majorité des personnes se déplaçant à vélo. Il se
pourrait que les femmes soient plus nombreuses à utiliser la Voie Verte que
d’autres axes moins sécurisés. La proportion de femmes et d’enfants circulant
sur un axe est important à connaitre car elle est un indicateur de la qualité
des infrastructures : plus ils sont nombreux, plus l’infrastructure aura
tendance à être agréable et sécuritaire. Notons que nous avons recensé le plus
haut nombre d’enfants sur la Voie Verte en comparaison avec les autres points
de comptage.

Il semblerait que la proportion vélos classiques – vélos électriques est
celle déjà recensée durant des comptages ponctuels et par d’autres autorités,
c’est-à-dire que les personnes possédant un VAE représentent environ 1/3 des
personnes comptées. Notons qu’à un point de comptage (Voie Verte – Avenue de
Bel-Air), nous avons fait la distinction entre VAE 25 km/h et VAE 45 km/h. Il
ressort que les premiers représentaient 32% du nombre total de personnes
comptées, tandis que les VAE 45 représentaient 3% du total.

Carte du comptage commun
CP : Les vélos en forte augmentation

28 juin

Nouvelle offre de guidage Geovelo Grand Genève

Une application de guidage en temps réel spécifiquement dédiée aux cyclistes de l'agglomération vient de sortir.

L'offre permet de trouver des itinéraires adaptés, en indiquant notamment les cheminements sécurisés.

Le système est accessible gratuitement, soit dans sa version en ligne, soit en téléchargeant l'application pour smartphone.



18 juin

PRO VELO Genève fête ses 40 ans (1980-2020)

Notre association fêtera ses 40 ans et prévoit de célébrer dignement l’événement en juin 2020 avec vous !





Nous souhaiterions monter un comité d’organisation avec les personnes qui ont
été ou sont toujours proches de notre association.

Nous recherchons également des personnes créatives pour nous aider à élaborer toute la communication, à commencer par le logo des 40 ans (défraiement prévu en fonction de la quantité de visuel produit).

Nous avons besoin de vous !


Si vous êtes intéressé-es à participer à cette aventure en intégrant l’un ou l’autre groupe, ou en mettant votre talent à disposition de cette noble cause, nous vous remercions de nous contacter par retour de courriel à Louis-Philippe Tessier - tessier.ind[at]gmail.com, référent de ce projet.

12 juin

Recherche responsable atelier de vélo

La société coopérative DEMARCHE, active dans la formation et l'insertion socio-professionnelle sur Vaud et Genève, recherche pour son site d'Yverdon un
Responsable de mécanique sur cycles - 100%
Date d'entrée Août 2019

Voir l'annonce complète

05 juin

Genève 2050 - sondage en ligne

Genève 2050 est une consultation du Conseil d'Etat visant à explorer des futurs possibles et souhaitables pour Genève en 2050, grâce à la collaboration de multiples acteurs: institutionnels, académiques, économiques, des communes, ainsi que des partenaires du Grand Genève. 

Après des ateliers en début d'année, un sondage en ligne, disponible également à plusieurs permanencesvise à interroger la population sur ses attentes et sa vision concernant l'avenir à Genève à travers de multiples thématiques, y compris la mobilité et la santé.
Il est important pour nous d'inciter le plus grand nombre de citoyens à y participer afin de connaître les opinions avec finesse et justesse par rapport à toute la population.
Le sondage est disponible jusqu'au 28 juillet (en français et en anglais):
www.ge.ch/dossier/geneve-2050/sondage-ligne-geneve-2050

Plus d'informations sur Genève 2050 www.ge.ch/dossier/geneve-2050

03 juin

Communiqué de Presse : Un bravo pour la Journée mondiale du Vélo !



Ce lundi 3 juin est la journée mondiale du vélo.



Pour féliciter les usagers de la bicyclette, PRO VELO a monté ce matin une opération positive sur la Voie Verte. Les cyclistes ont reçu un croissant d’encouragement pour leur utilisation du vélo comme moyen de transport.

Au pied de la Voie Verte vers la Gare des Eaux-Vives, les membres de PRO VELO ont distribué des croissants, pains au chocolat et cafés.

« Il s’agit de dire bravo à celles et ceux qui emploient le vélo au quotidien, pour le travail ou le loisir. » déclare Alfonso Gomez, président de l’association.

« Notre action est l’occasion de rappeler les avancées positives en faveur du vélo,
comme la Voie Verte ou la rive gauche à double-sens cyclable. » explique
Olivier Gurtner, vice-président. Cela permet aussi de rappeler le chemin qu’il
y a encore à faire, notamment pour appliquer l’initiative 144 pour la mobilité
douce adoptée il y a 8 ans. En ce sens, les futurs projets d’aménagement comme
la rive droite, le pont du Mont-Blanc ou la voie de Versoix sont attendus au
tournant.

Ainsi, PRO VELO fait de cette journée mondiale un moment de célébration mais aussi d’action.

La Journée mondiale de la bicyclette a été créée par les Nations Unies pour rappeler ses qualités :

  • La bicyclette est un moyen de transport simple et abordable.
  • Durable et respectueuse de l'environnement, elle peut être un outil du développement et un moyen non seulement de transport mais encore d'accès à l'éducation, aux soins de santé et au sport.
  • Elle donne à son utilisateur une conscience immédiate de son environnement.




29 mai

Communiqué de Presse : Trottinettes : PRO VELO Genève demande des mesures

PRO VELO Genève demande aux autorités de réelles mesures face à l’arrivée des trottinettes électriques. Ce moyen de transport peut être dangereux pour ses utilisateurs comme pour les autres usagers car les infrastructures actuelles ne sont aujourd’hui pas adaptées face aux risques que suppose l’arrivée en masse de ce nouveau moyen de mobilité.

Jeudi dernier les premières trottinettes électriques en location sont arrivées à Genève. Elles constituent un danger par leur vitesse, la place prise sur l’espace public et l’absence d’expérience de leurs conducteurs.

Pour rappel, les usagers de trottinettes électriques doivent emprunter la chaussée. Pour PRO VELO Genève, ces véhicules ne doivent pas emprunter les trottoirs ni les voies cyclables de largeur inférieure à 1.80 m, en raison de risques de collisions. La coexistence serait pour l’instant dangereuse.

Des infrastructures adaptées


Les trottinettes électriques ont le potentiel de remplacer les voitures et les motos. La mobilité douce deviendra également plus sûr si le nombre des usagers de cette mobilité augmente. PRO VELO Genève salue l’essor de la trottinette pour autant que cela ne remette pas en cause les acquis des cyclistes, notamment dans le domaine des infrastructures.

PRO VELO Genève demande aux autorités d’adapter les infrastructures cyclables avant d’autoriser l’arrivée des trottinettes électriques. PRO VELO Genève demande aussi une campagne de sensibilisation de ces nouveaux usagers face aux piétons, aux cyclistes et aux autres usagers de la route.

21 mai

Nouvelles vagues d'amendes salées


Vous êtes nombreux à recevoir des amendes disproportionnées au regard de l'infraction ou de la négligence dont vous êtes l'auteur.

Vous trouverez ici quelques conseils :

Article à lire en page 11 du Cahier genevois n°37 :
Illustration : Yan Rubin

Si vous le jugez approprié, vous pouvez former opposition – par courrier recommandé - à l’encontre de l'ordonnance pénale reçue du Service des contraventions ou du Ministère public, dans un délai de 10 jours dès sa notification. Vous n’avez pas besoin de motiver votre opposition, mais vous pouvez le faire si vous le souhaitez, en expliquant ce que vous contestez précisément. Les faits ? Certains des faits ? ou la peine ?

Le Service des contraventions ou le Ministère public statuera sur votre opposition et pourra soit l'admettre et annuler l'ordonnance pénale, soit modifier son ordonnance pénale, soit la maintenir tel quel (cas le plus fréquent). Si l'ordonnance pénale est maintenue, le dossier sera alors envoyé au Tribunal
de police pour qu’un juge statue sur votre culpabilité et fixe l'éventuelle peine au cours d’une audience à laquelle vous serez convoqué.

Vous pouvez naturellement procéder à la consultation du dossier et du rapport de police auprès de l'autorité en charge de la procédure au stade considéré.

Notez encore que si vous avez été personnellement blessé lors de l'événement qui a engendré la procédure et qu'une infraction puisse vous êtes reprochée, vous pouvez notamment invoquer l'article 54 du Code Pénal :

https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19370083/index.html#a54



04 avril

A Genève, les cyclistes se sentent méprisés

... titre la une de la Tribune de Genève du 4 avril, article rédigé par Marc Moulin.

Une étude menée au niveau national met en évidence le dédain subit par les cyclistes à Genève
Titre

X